👉Pourquoi déchirer, brûler, froisser son dessin? ðŸ¤—

👉C’est un rituel. Lorsqu’on déchire, brûle ou froisse le dessin après avoir bien compris ce qu’il represente pour nous, on dit au revoir à une partie de nous.
C’est passer à l’action et formuler ce qu’on décide d’abandonner pour se reconstruire.💪

🙏Froisser, déchirer, brûler et dire au revoir. C’est pratiquer hopponopono, c’est dire merci à cette ancienne partie de nous, à ce passé et agir pour enfin pouvoir se reconstruire. ðŸ‘Œ

✌Parfois vous pourriez ne pas être prêt à brûler, prêt à déchirer, sans savoir pourquoi. L’art thérapeute evolutif‐ve est la pour accompagner le processus, le comprendre. Il n’est pas toujours nécessaire de dire au revoir. ðŸ˜

C’est la pratique de l’art thérapie évolutive, cela vous met en action, vous permet d’agir à votre rythme. Personne ne sait à part vous à quoi vous êtes prêt à dire au revoir et ce que vous avez envie de créer et de faire dans votre vie.

Prenez soin de vous ðŸŒžðŸŒ·

💗L’Atelier Évoluer la Vie🙏

Publié par alicebesseau

Art-Thérapeute Évolutive certifiée et Artiste, j'exerce depuis 2018 auprès de tous les publiques en ligne comme en présentiel.

2 commentaires sur « ðŸ‘‰Pourquoi déchirer, brûler, froisser son dessin? ðŸ¤— »

  1. Et pourquoi ne pas récupérer tout ces morceaux et créer une nouvelle composition avec, redonner sens… On efface pas aussi simplement ce qui dérange, ce qui fait mal. Je suis d’avis d’essayer de s’en mettre à distance pour mieux le digérer et arriver à vivre avec ce passé douloureux qui fait néanmoins partie de soi… ðŸ˜‰ 

    1. Bonjour, cette réponse a beaucoup de sens, merci pour ce commentaire, parfois en effet nous pouvons être amené à recomposer avec les morceaux, c’est en effet possible et cela peut donner beaucoup de sens. L’idée n’est en effet pas d’effacer ce qui dérange mais de savoir dire au revoir quand c est nécessaire pour accueillir autre chose. Ce rituel permet de dire au revoir avant de créer une réponse et de découvrir ce qui vient après. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :